Plaines-du-Loup / PU-D

La pièce urbaine D se caractérise par la générosité des espaces extérieurs, par son programme public, avec une école, une placette publique et deux EMS, et par l’hétérogénéité de ses logements. Elle possède environ 11’600 m2 de surface constructible.

La société simple des six investisseurs de la pièce constituée par les Fondations de l’Orme et Bois-Gentil, la SILL, les Coopératives C-Arts-Ouches et Ecopolis et la Ville de Lausanne, a lancé fin 2017 des mandats d’étude parallèles à un degré, en procédure sélective conformément au règlement SIA 143. Le Jugement par le Collège d’experts des MEP a eu lieu en juillet 2018. Les bureaux Aeby Perneger & Associés SA et Hüsler & Associés SA, à Lausanne, ont remporté le projet de l’école, des EMS ainsi que l’élaboration du concept d’ensemble. 

La SILL, présente dans deux lots de la pièce, a publié en décembre 2018 son concours d’architecture à un degré, organisée en procédure ouverte conformément au règlement SIA 142. Le jugement a eu lieu en avril 2019, le bureau Butikofer De Oliveira Vernay à Lausanne a remporté le projet des logements subventionnés, alors que le bureau Costea Missonnier Fioroni, aussi à Lausanne, a remporté le projet de logements en PPE.

A l’Est de la pièce urbaine, le projet lauréat du lot de logements subventionnés occupe pratiquement l’entier du gabarit imposé (R+8 étages). Le bâtiment, avec une quasi-orientation Est-Ouest, intègre les deux situations de son contexte proche : la route des Plaines-du-Loup et la cour d’îlot Est, espace paysager protégé des nuisances. Les 33 appartements, tous traversants, offrent une flexibilité d’utilisation qui répond aux besoins changeants des locataires. Une salle commune, de plain-pied avec la cour, se situe au niveau du rez-de-chaussée.

Situé à l’ouest de la pièce, le projet du lot PPE propose de profiter de l’entier du gabarit disponible (R+5 étages). L’accès de l’immeuble se fait par le chemin des Bossons. Un passage couvert relie ce dernier à la cour intérieure. Les logements sont composés de typologies allant de 2.5 jusqu’à 5.5 pièces. Sur 34 logements, 17 disposent d’une double-hauteur dans la partie séjour ou salle à manger. Ces espaces sont articulés par des loggias également en double hauteur. Une salle commune se trouve au rez-de-chaussée, en lien avec le jardin commun. 

Les projets respectent les exigences constructives et critères de certification Minergie-P Eco®.

Les études d’avant-projet des deux lots ont démarré en mai 2019 et l’équipe de spécialistes a été complétée à la fin de l’été. Le dossier du concept d’ensemble de la pièce urbaine a été déposé en septembre et les demandes de permis de construire auront lieu au printemps 2020.