des potagers au coeur des habitants

Nichés au sein du quartier des Fiches Nord, une dizaine de potagers urbains vont sortir de terre ce printemps. Mis à disposition des habitants, sur une surface totale d’environ 500 m2, leurs emplacements, comme leur aménagement, font l’objet d’une démarche participative. Pour en garantir la réussite, les futurs jardiniers sont accompagnés par un professionnel et encadré par la future association des habitants dont l’assemblée constitutive se tiendra le 10 avril 2017.

Le quartier des Fiches Nord accueille aujourd’hui déjà 1200 habitants sur les 2000 qu’il comptera à l’horizon 2019. Fruit d’une réflexion alliant densification et qualité de vie, il offre à ses résidents un cadre de vie harmonieux où la part belle est donnée à la mobilité douce et aux aménagements extérieurs, terreau de rencontres et source de lien social.

Au printemps 2017, une dizaine de potagers vont ainsi germer entre les constructions, sur une surface totale d’environ 500 m2. Les habitants pourront y cultiver leurs légumes et goûter aux fruits de leur production. Ces lopins de terres, entre 2 m2 et 10 m2, seront mis à disposition pour un montant annuel de 5 francs par m2.

Les futurs utilisateurs devront par ailleurs respecter la Charte lausannoise des plantages qui résume les principes de base de la culture biologique.

Pour garantir le succès de cette démarche, une association des habitants des Fiches Nord se constituera formellement le 10 avril 2017. Elle a pour principaux objectifs la gestion des trois espaces communautaires du quartier ainsi que l’exploitation et l’utilisation des potagers urbains. Ainsi partie prenante dès le début du projet, les futurs jardiniers participeront à la répartition de ces parcelles cultivables, à la définition de leur aménagement ou encore de leur équipement. Une première séance d’information est organisée le 23 mars 2017 en présence d’un jardinier professionnel ayant l’expérience de démarches participatives. Des ateliers techniques, favorisant la discussion, l’échange d’expérience et l’intégration, suivront aux mois d’avril et mai.

Cette démarche poursuit la volonté de la Ville de développer ce type d’activité en milieu urbain. Face à la densification de la ville, la création de surfaces dédiées aux jardins urbains, aux vergers ou encore à des friches vertes, favorise les rencontres et la création de liens sociaux.

La Direction du logement, de l’environnement, et de l’architecture.

Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec Natacha Litzistorf, directrice du Logement, de l’environnement et de l’architecture, 021 315 52 00 

www.lesfichesnord.ch

100 logements étudiants à l’EHL – le projet «Clairières» sort du bois

©-Ville-de-Lausanne-Yann-Rod

Le projet de construction de trois bâtiments situés sur la parcelle communale «En Cojonnex» démarre ce mardi 7 février avec la cérémonie de pose de la première pierre. Issu d’un concours d’architecture initié en 2014 par la Société Immobilière Lausannoise pour le Logement (SILL SA),  le projet «Clairières» est la première concrétisation du nouveau plan partiel d’affectation (PPA) votépar le conseil communal en 2012 pour redynamiser ce secteur. Près de 100 logements vont voir le jour pour les étudiants, les apprentis ou des familles. Ce projet accueillera ses premiers occupants dès l’automne 2018.

Située sur les hauts de Lausanne depuis 1975, l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) a vu ses effectifs plus que tripler depuis quarante ans. Leader mondial dans son domaine, elle prévoit de développer de manière importante ses surfaces d’activités, telles que salle de cours, infrastructures, etc. Pour répondre à ces besoins et permettre une densification de ce secteur, la Ville a lancé une refonte complète du plan d’extension cantonal de 1974 et du plan partiel d’affectation (PPA) de Vert-Bois de 1992. Couvrant une zone de 109’824m2, le nouveau PPA «En Cojonnex», a été adopté en 2012 par le Conseil communal. Propriétaire d’une zone à bâtir de moyenne densité, la Ville a mis à disposition de la SILL un droit de superficie pour la construction de logements, à destination aussi bien des familles, des étudiants ou des apprentis en formation dans ce secteur.

Issu d’un concours d’architecture, le projet lauréat «Clairières», du bureau lausannois MPH Architectes, offrira dès 2018 près de 100 logements en trois bâtiments distincts. Caractérisés par une architecture flexible en matière d’aménagements intérieurs, ceux-ci offrent une typologie de logement permettant une adaptation aisée en logements familiaux si la demande en logements d’étudiant devait diminuer. La loggia, habituellement en relation avec le séjour, prolonge dans ce projet une cuisine jouissant d’une surface plus généreuse, devenant ainsi le lieu de vie et de rencontre du logement. Par conséquent, la totalité des chambres (255) peut être dévolu à l’usage privé des étudiants. Le concept global privilégie les espaces de rencontre et d’échange.

Le projet s’inscrit fortement dans l’environnement naturel du lieu. Le choix du bois pour l’expression des façades comme les aménagements extérieurs favoriseront à la fois le contact, la convivialité et le maintien de la biodiversité tant en ce qui concerne la flore que la faune. Ces nouvelles constructions répondront aux standards énergétiques et écologiques les plus élevés – Minergie-P-Eco®.

La cérémonie de la pose de la première pierre a lieu le mardi 7 février 2017. Elle marque le démarrage concret de cet important chantier et la première pièce du nouveau plan partiel d’affection « En Cojonnex ». La Ville se réjouit d’insuffler une dynamique nouvelle à ce secteur et d’offrir aux usagers des hautes écoles des lieux de vies proches, agréables et favorisant le lien social.

Direction du logement, de l’environnement et de l’architecture
Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec

  • Natacha Litzistorf, directrice du logement, de l’environnement et de l’architecture, 021 315 52 00
  • Pierre Menoux, directeur de la SILL, 021 324 08 08