Archives de catégorie : 3000 logements

A la fin 2016, 400 nouveaux logements au ch. de la Bérée

Quartier des Fiches nord – Lausanne

En construction depuis 2013, le quartier des Fiches Nord est le deuxième chantier le plus important de Suisse par son nombre de logements. A terme, il comptera 670 appartements de 2,5 à 5,5 pièces avec des loyers garantissant une mixité sociale. Commerces, bureaux administratifs et école compléteront cette «ville dans la ville», dont la gestion sera confiée à une société réunissant les différents propriétaires. En 2016, après les 38 logements déjà habités, les quatre investisseurs privés et publics, dont la Société immobilière Lausannoise pour le logement (SILL), livreront progressivement plus de 360 logements, répondant ainsi à la politique dynamique de la Ville dans ce domaine. 

Issu d’un regroupement de dix parcelles, le quartier des Fiches Nord a fait l’objet en 2008 d’un concours d’urbanisme pour lui donner une cohérence et un cadre de développement harmonieux, entre espaces construits et naturels, favorisant les cheminements piétonniers et la mobilité douce. Lancés en 2013, les projets de construction accueilleront d’ici 2018, sur près de 50’000 m2, 670 logements et 2000 habitant-e-s, des commerces, des espaces administratifs ainsi qu’une école. Situées le long d’une artère importante et à proximité immédiate de la station «Fourmi» du m2, les Fiches Nord représentent l’un des plus importants chantiers qu’ait connu Lausanne depuis des décennies.

Parmi les six investisseurs privés et publics, la Ville prend une part active à ce développement. Outre l’école qui accueillera les élèves du primaire dès la rentrée 2018-2019, elle y construit, par l’intermédiaire de sa société immobilière (SILL), près de la moitié des 670 logements projetés. En 2016, elle livrera un premier lot de 131 appartements de 2,5 à 5,5 pièces qui s’ajouteront à ceux de la Caisse de pensions et de deux autres investisseurs privés. Ainsi, au total plus de 360 nouveaux logements accueilleront progressivement dès le mois d’avril leurs futurs habitant-e-s.

Pour répondre à la volonté municipale d’offrir des loyers abordables et d’assurer une mixité sociale, la SILL met ainsi en location 53% de logements à loyer contrôlé et 47% de logements subventionnés. Les loyers mensuels moyens, sans les charges, seront compris respectivement entre 1500 et 1050 francs pour un 3,5 pièces et entre 2300 et 1600 francs pour un 5,5 pièces. Les 32 appartements proposés en PPE ont d’ores et déjà trouvés preneurs.

L’intérieur des logements fait l’objet d’un soin particulier. Un appartement témoin a été achevé pour choisir précisément les finitions et les aménagements qui équiperont ensuite l’ensemble des logements. Cette démarche permet de confirmer les choix définitifs et de réaliser des économies d’échelle, sans transiger sur la qualité.

Enfin, confort intérieur et économies d’énergie se conjuguent sur l’ensemble des immeubles. Conformément à sa politique de constructions durables, la Ville a imposé, pour toutes les réalisations, les normes les plus hautes en matière d’efficience énergétique (labels Minergie Eco et Minergie P-Eco).

Une gestion commune pour assurer le long terme

Dès le début du chantier, une charte urbanistique a été rédigée pour définir les principes constructifs, de mobilité et d’aménagements. Signée par l’ensemble des investisseurs, elle garantit la cohérence du quartier. Elle joue le rôle de boussole pour la société simple des propriétaires d’ores et déjà constituée pour gérer l’exploitation des espaces communs du quartier (voies d’accès, mobilité, zones vertes). Créer dès aujourd’hui cette structure assure sur le long terme un cadre de vie harmonieux à ses habitantes et habitants.

Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec

  • Grégoire Junod, directeur du logement et de la sécurité publique, 021 315 42 00
  • Pierre Menoux, directeur de la SILL, 021 324 08 08

Construction durable et loyers modérés font bon ménage à Bonne-Espérance

Exemples de densification urbaine, deux immeubles situés au chemin de Bonne-Espérance sont inaugurés ce jeudi 24 septembre 2015. Cet ensemble de 59 logements construits sur une parcelle appartenant à la Ville est au bénéfice d’un droit de superficie accordé à la Fondation lausannoise pour la construction de logements (FLCL) et la Société immobilière lausannoise pour le logement SA (SILL). Avec ce projet respectant le standard Minergie P Eco, la Ville entend démontrer qu’il est possible de conjuguer construction à haute efficience énergétique et loyers modérés.

Situés au chemin de Bonne-Espérance 30 et 32, les deux immeubles bordent la Vuachère et son rideau forestier. L’ensemble totalise 59 logements entre 2,5 et 5,5 pièces. Pour leur construction la Ville a mandaté deux partenaires d’utilité publique: la Fondation lausannoise pour la construction de logements (FLCL) pour le bâtiment n° 30, et la Société immobilière lausannoise pour le logement SA (SILL) pour le n°32, situé à l’est de la parcelle. Le premier abrite 22 logements subventionnés et le Centre de quartier des Faverges, inauguré au mois de juin 2015, avec une salle polyvalente, un espace pour adolescents et jeunes adultes. Le second propose 18 logements subventionnés et 19 en marché libre à loyer contrôlé.

Mixité fonctionnelle et sociale ainsi que volonté d’offrir des loyers abordables au plus grand nombre ont fondé le socle de ce programme. Ainsi, le bâtiment de la SILL alterne, pour chaque étage, des logements subventionnés et des logements du marché libre. Les loyers moyens se montent respectivement avant charges à 721.–  et 972.– pour un 2,5 pièces, 996.– et 1670.– pour un 3,5 pièces. Enfin, plus de la moitié des logements respectent les barèmes compatibles avec les prestations complémentaires AVS/AI.

Autre spécificité de ce projet, la Ville a souhaité mettre à disposition des locataires des logements intégrant les normes les plus hautes en matière d’efficience énergétique. Les constructions répondent au cahier des charges du label Minergie P Eco pour atteindre le standard de la société à 2000 W. Partie intégrante du programme « 3000 logements » et laboratoire du futur éco-quartier des Plaines-du-Loup, ces immeubles constituent la première réalisation publique respectant ces critères. Devisé à 22,8 millions, le projet a tenu le budget initial avec une facture finale consolidée à 22,55 millions. La collaboration entre les deux partenaires d’utilité publique a de surcroît été exemplaire.

Le projet a fait l’objet d’un concours d’architecture lancé en 2010 et remporté par le bureau Tribu’Architecture. Il a pris un tour concret lors de l’adoption du préavis 2012/16 par le Conseil communal, le 19 juin 2012. Celui-ci accordait à la SILL et la FLCL un droit distinct et permanent (DDP) sur la parcelle 20665 ainsi qu’une subvention d’investissement de 350’000 francs.

Pour tout renseignement complémentaire, prendre contact avec

  • Grégoire Junod, directeur du logement et de la sécurité publique, 021 315 42 00
  • Pierre Menoux, directeur de la SILL, 021 324 08 08