Ch. de la Prairie 5A et 5C

Réalisation de deux immeubles au chemin de la Prairie 5A et 5C – opération « Avenue de Provence » (abritant 28 appartements réservés aux aînés et 24 logements à loyers contrôlés pour les immeubles propriété de la SILL) – inaugurés en juin 2013 ;

Description générale du projet

Accessible depuis l’avenue de Provence, la nouvelle construction propose un ensemble construit cohérent. Le projet est composé de cinq bâtiments orientés est-ouest et disposés en quinconce, de manière à se démarquer de la géométrie aléatoire de la parcelle en partie sud.

Dès la phase de concours, il s’est également avéré que cette implantation, en limitant les façades exposées au bruit du trafic, était une réponse pertinente aux nuisances sonores occasionnées par l’avenue de Provence. De manière à améliorer le confort acoustique et la qualité de vie des futurs résidents, il est prévu d’en limiter son emprise à une seule voie au droit de la parcelle. De plus, une procédure sera engagée dans le but de limiter la vitesse à 50 et non 60 km/h, comme c’est le cas actuellement. Cette modification de la voirie est également une mesure d’accompagnement liée au projet de traversée piétonnière permettant de rejoindre le quartier de Malley et le terminus de la ligne 13 des transports publics. La route de desserte de ce nouveau quartier sera entièrement requalifiée, en donnant la priorité à la sécurité routière et à la qualité de vie, par la réalisation d’une zone modérée à 30 km/h. Ainsi, le gabarit de la chaussée sera revu en conséquence, des aménagements constructifs de modération du trafic (carrefours surélevés, priorités de droite, seuils) sont prévus ainsi qu’une arborisation. Enfin, en collaboration avec les tl, le tracé des lignes de bus 32 et 33 sera modifié pour ne plus transiter par le chemin de la Prairie mais effectuer son rebroussement au nord de l’avenue de Provence. Cela nécessite le déplacement de l’arrêt « Malley – Métro », actuellement sous le pont de l’avenue de Provence, qui sera reconstruit sur le chemin de Malley, en bordure de la dune. Un préavis distinct est en cours de rédaction au Service des Routes & mobilité, relatif au réaménagement du chemin de la Prairie dans le cadre de la construction des 5 bâtiments et de la mise en place de la zone 30km/Malley.

La surface qui sera grevée du droit de superficie étant polluée (selon l’étude géotechnique commandée en 2007), la limitation des volumes excavés fut un enjeu économique majeur du projet et de son calage altimétrique. Ainsi, les 82 places de parc couvertes et l’ensemble des locaux de service nécessaires (buanderies, locaux vélos, abri PC, chaufferie, etc.) sont regroupés en un seul niveau de sous-sol, reliant les cinq bâtiments et accessible depuis le chemin de la Prairie. Pour respecter au mieux le terrain naturel et l’objectif de réduction des coûts de dépollution, de légères pentes animent le parking traversant la parcelle d’ouest en est. En dépit de ce travail d’optimisation, les frais de dépollution de la parcelle ainsi que les travaux spéciaux (en particulier les pieux) représentent un total d’environ 2 000 000 francs, à charge de l’investisseur.

Les cinq bâtiments possèdent des façades alternativement convexes puis concaves. Cette implantation, associée au dialogue des façades, permet au projet de trouver un bon équilibre entre densité, fluidité et continuité du parc en direction de la Vallée de la Jeunesse.